lundi 22 décembre 2014

Bûche roulée au chocolat

Parmi les grands classiques de noël, il y'a la traditionnelle bûche...Si vous n'avez pas encore votre recette, vous pouvez tenter celle-ci, elle est simple à réaliser, et particulièrement bonne (on me la redemande tous les ans c'est dire!). Et quoi de meilleur que du chocolat pour fêter noël?
 
N'ayant pas commencé la version 2014, j'ai repris quelques photos de l'année dernière pour illustrer cet article. Si j'ai le temps d'ici le réveillon de la St Sylvestre, je vous posterai d'autres versions.
 

Ingrédients (pour une bûche):
Pour le biscuit:
  • 4 œufs
  • une verre de sucre en poudre
  • un verre de farine
  • un sachet de levure 
  • une pincée de sel fin
Pour la ganache:
  • 75g de chocolat noir à pâtisser
  • 150g de beurre
  • 12.5cl de lait
  • 60g de sucre
  • 30g de maïzena
  • un jaune d'œuf

Préparation:
1. Le biscuit roulé:
Préchauffez votre four à 180°C.
Dans un bol pâtissier, battre les 4 jaunes d'œufs (après les avoir séparés des blancs que vous conserverez dans un second bol), avec le verre de sucre et 3 cuillères à soupe d'eau tiède. Mélangez jusqu'à ce que la préparation blanchisse. Ajoutez farine et levure, et brassez délicatement.

Déposez une pincée de sel fin sur les blancs et montez les en neige. Incorporez les tout doucement dans la préparation précédente.

Etendre la pâte sur une plaque type lèche-frites ou plaque à pizza, sur environ un centimètre d'épaisseur (pensez à beurrer le moule ou utilisez du papier cuisson). Enfournez une dizaine de minute. Démoulez encore chaud sur un torchon humide, et roulez afin que le gâteau commence à prendre forme en refroidissant.

2. La ganache:
Faites fondre les 75g de chocolat noir à pâtisser dans 12.5cl de lait. Délayez le sucre et la maïzena dans un bol. Une fois le chocolat bien fondu , ajoutez le mélange précédent, baissez le feu et laissez bouillir quelques instants (en n'oubliant pas de brasser régulièrement afin que la préparation n'attache pas au fond de la casserole!).

Laissez tiédir, puis rajoutez le jaune d'œuf et les 150g de beurre en pommade. Mêlez le tout pour obtenir une pâte bien lisse et homogène.

Réservez au frais, le temps que la ganache tiédisse, mais soit encore suffisamment "molle" pour réaliser le montage.




3. Le montage:
Prenez le biscuit et tartinez généreusement l'intérieur du rouleau de ganache. Refermez le en le serrant suffisamment pour que l'ensemble du gâteau soit rempli. Procédez de même avec l'extérieur, en nappant l'ensemble avec le reste de chocolat, sans oublier de couvrir les bouts!

Vous pouvez également couper chaque extrémité en biseau afin qu'elles soient plus "nettes", et posez alors les morceaux obtenus sur le gâteau pour former des nœuds, comme sur une vraie bûche en bois.

Dessinez des rainures à l'aide d'une fourchette et réservez plusieurs heures au frais avant de servir (l'idéal étant de la préparer la veille). Décorez selon votre inspiration (objets, fruits confits,...).

Coupez et dégustez! Pas besoin de plus elle se suffit à elle-même!

Joyeuses fêtes à tous
Sam

dimanche 21 décembre 2014

Pain d'épices (avec ou sans gluten)

Mon pécher mignon avec le foie gras, c'est le pain d'épices! Et fait maison c'est bien meilleur! Je vous propose aujourd'hui ma recette, idéale pour les fêtes, pas trop sucrée, avec juste le bon dosage d'épices...pour se marier divinement avec ce met de fête!


Vous trouverez également la liste des ingrédients pour une version sans gluten, la base de la recette est la même...Testée et approuvée, il vous suffit tout simplement de remplacer la farine de blé par un mélange sans gluten. Tous les magasin bio étant actuellement en rupture de farine de châtaigne, je me suis rabattue sur le mix de Schar. Pensez également à prendre une levure sans gluten et à ajouter une cuillère à café de bicarbonate de soude.

Ingrédients (version classique):
  • 250 g de miel
  • 250 g de farine de blé
  • 70 g de sucre roux
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 sachet de levure chimique
  • 1 cuillère à café d’anis vert
  • 1 cuillère à café de muscade en poudre
  • 1 cuillère à café de cannelle en poudre
  • 1 cuillère à café de gingembre en poudre
  • 1 cuillère à café de quatre épices
  • 2 œufs
  • 10 cl de lait
Pour la version sans gluten:
  • 250 g de miel
  • 250 g de farine sans gluten (type mix de Schar)
  • 70 g de sucre roux
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 sachet de levure sans gluten
  • 1 cuillère à café de bicarbonate de soude alimentaire
  • 1 cuillère à café d’anis vert
  • 1 cuillère à café de muscade en poudre
  • 1 cuillère à café de cannelle en poudre
  • 1 cuillère à café de gingembre en poudre
  • 1 cuillère à café de quatre épices
  • 2 œufs
  • 10 cl de lait
 
Préchauffez votre four à 160°c (Thermostat 5/6).
 
Dans un bol pâtissier, mélangez la farine, la levure (le bicarbonate pour la version sans gluten), les sucres et les épices. Faites chauffer les 250g de miel au micro-ondes et versez-les sur le mélange précèdent.
 
Remuez délicatement la préparation, ajoutez les deux œufs, puis le lait que vous aurez préalablement fait tiédir. Ce dernier vous permettra de bien lier le tout.

Versez la préparation dans un moule à cake. Enfournez et laissez cuire pendant 1h à 1h15 (j'ai utilisé la base de l'ultra pro 2L de Tupperware, cela m'a permis d'obtenir des tranches plus rectangulaires qu'avec un moule à cake).
 
 
Laissez le pain refroidir avant de le démouler. Il se conservera parfaitement plusieurs jours, enveloppé dans de l'aluminium ou dans un torchon propre. Préparez le 24h à 48h à l'avance, il n'en sera que meilleur!
 
Pour le déguster avec le foie gras, coupez le pain en tranches, pas trop épaisses, passez le quelques instants au grille-pain, et accompagnez le d'un peu de purée de figues, de chutney de mangue, de confit d'oignons ou simplement d'une pincée de fleur de sel (selon les gouts!).
 
Amicalement
Sam

mercredi 17 décembre 2014

Sapin de Noël mural

Il approche à grands pas le Noël 2014! En ce moment c'est la course, entre les heures sup', les achats de Noël...on est déjà à J-7! Petite idée déco finalisée hier soir, un joli sapin à accrocher au mur (j'ai trouvé le tuto sur le site dawanda.fr, si vous ne connaissez pas je vous conseille d'y jeter un œil, il y'a pleins d'idées cadeaux et du matériel pour faire vous-même des trucs avec vos petites mimines!)
 

(H.50cm - L.45cm)

 
Matériel requis:
  • Une quinzaine de branches d'arbres (plutôt fines, voire plus si vous voulez faire un sapin plus grand)
  • Des mini-boules, guirlandes, perles et autres trucs qui rappellent noël
  • De la ficelle de cuisine
  • De la colle
  • Une paire de ciseaux
  • Un sécateur
  • Et surtout de l'imagination...
 
Comment qu'on fait?
Partez bottes aux pieds et sécateur à la main, à la chasse aux branches, dans la nature, dans votre jardin (on évite celui du voisin!) ou lors d'une balade en forêt! (Vu l'humidité ambiante, j'ai laissé les miennes sécher une nuit entière avant de les utiliser)
 
 
Une fois votre récolte prête, déposez les morceaux de bois sur une table, du plus fin au plus dodu, afin de prédéfinir l'ordre des branches de votre sapin. Coupez les ensuite à l'aide du sécateur pour leur donner la forme suivante:

Ici les branches ont une longueur de 5 à 45 cm

Attachez les à l'aide de la ficelle de cuisine. J'ai utilisé un seul bout, d'environ 3 fois la hauteur du sapin (prévoir un nœud autour de chaque branche, plus une boucle en haut, vous couperez le surplus éventuel). J'ai également mis un point de colle sur chaque morceau de bois, au niveau de chaque nœud, pour éviter tous glissements intempestifs!
 
 
Une fois la forme obtenue et le cordage bien en place, il ne vous reste plus qu'à passer à la décoration! J'ai trouvé les boules (métallisées et en laine) et la guirlande argentée chez Cultura au rayon loisirs créatifs. On coupe, on colle, on assemble...il y'en a pour tous les goûts alors laissez place à votre imagination!
 
 
Je pense que ce procédé pourrait également convenir à une version printanière, en donnant par exemple une forme arrondie à l'arbre, et en le décorant de feuilles, fleurs ou autres attributs de saison.
 
On se retrouve très vite pour quelques recettes festives!
Amicalement
Sandrine

mercredi 26 novembre 2014

Penne aux courgettes et à la Fourme d'Ambert

Après notre escapade du week-end dernier, au Salon du blog culinaire (à refaire sans hésiter l'année prochaine!), une petite cure de légumes s'impose! 3 jours à déguster pleins de bonnes choses, le corps réclame!
 
L'un des partenaires du salon était la Fourme d'Ambert, que nous avons pu déguster sous diverses formes (en sucette pour l'apéro, en plat, en salade,...ou juste nature! Quelques petites idées à venir...). Un régal ce petit fromage, N'est-ce pas Sab?
 
Repartie du salon avec un beau morceau de ce précieux fromage (merci Fourme d'Ambert!), j'ai tenté de ne pas le dévorer d'un coup, accompagné de la baguette fraichement sortie du four de mon boulanger! Ayant réussie à en sauver une partie, je l'ai intégré dans cette recette de penne aux courgettes. Un peu dans gourmandise un plat plutôt équilibré, on ne se refait pas ;-)
 

 
Ingrédients pour 4 personnes:
  • 1 bel oignon
  • 3 tomates fraîches
  • 3 courgettes de taille moyenne
  • 150g de Fourme d’Ambert (200g pour les gourmands!)
  • 400 à 500g de penne
  • 1 filet d’huile d’olive
  • 3 pincées d’herbes de Provence
  • Sel et poivre du moulin
 
Dans une sauteuse antiadhésive, faites chauffer l’huile , et revenir l’oignon préalablement émincé, jusqu’à ce qu’il devienne fondant. Ajoutez les tomates, pelées et coupées en cubes, les herbes de Provence, salez et poivrez, brassez, et laissez mijoter 5 mn.
 
Coupez les courgettes en rondelles, puis en 4 et déposez les dans la sauteuse. Couvrez durant une dizaine (voire une quinzaine de minutes) le temps de la cuisson des légumes, sans oublier de remuer de temps en à autre. Les courgettes doivent être à la fois fermes et fondantes !
 
Pendant ce temps dans un faitout, portez l'eau des pâtes à ébullition, avec une pincée de gros sel et un filet d’huile d’olive. Une fois le liquide à température, y plonger les pâtes et laissez cuire selon les indications présentes sur le paquet (généralement 9mn pour une cuisson « al dente »).
 
Pour finir coupez la Fourme d’Ambert en petits morceaux et ajoutez la aux courgettes. Laissez la fondre délicatement dans la préparation, mélangez et rectifiez l'assaisonnement si besoin.
 
Servez bien chaud, avec quelques copeaux de parmesan pour les plus gourmands.
C'est fourmément bon!
 
Sam

jeudi 13 novembre 2014

Quinoa au chèvre frais et champignons, façon risotto

Bonjour tout le monde,
 
Pour aujourd'hui, une petite idée d'accompagnement qui change un peu...avec un quinoa préparé à la manière d'un risotto! Point de crème et de parmesan dans cette préparation, on les remplace par un délicieux chèvre frais (mais goûtu!), trouvé sur le marché.
 
 
Ingrédients pour 4 personnes:
  • 1 oignon
  • 1 tomate
  • 1 chèvre frais
  • 15 champignons de paris
  • 3 verres de quinoa (verre de table, environ 20cl)
  • de l'huile d'olive
  • quelques feuilles de basilic frais et/ou des herbes de Provence
Dans une sauteuse ou un wok, faites revenir l'oignon préalablement émincé dans un peu d'huile d'olive. Une fois doré, ajoutez les champignons, épluchés et débités en lamelles, le basilic frais ciselé, et la tomate épluchée et coupée en petits morceaux. Versez un ou deux verres d'eau dans le wok, pour la cuisson (plus si nécessaire).
 
Une fois les champignons à point, rincez le quinoa à l'eau clair et ajoutez-le à la préparation. Arrosez de trois verres d'eau. Laissez mijoter 10 à 15mn en remuant de temps en temps (ne pas hésiter à rajouter un peu d'eau si besoin en cours de cuisson)
 
L'eau s'est évaporée et le quinoa est cuit (il doit être encore ferme), incorporez alors le chèvre écrasé à la fourchette (c'est plus facile à mélanger!). Baissez le feu et laissez le imprégner le quinoa pendant une dizaine de minute, en remuant délicatement.
 
Quand l'aspect "trop crémeux" a disparu, vous pouvez servir!
 
 
Servez avec du veau ou une viande blanche (comme sur la photo ci-dessus).
 
C'est chèvrement bon !
Sam

lundi 10 novembre 2014

Tartiflettement vôtre !

Bonjour à tous, 

Ça y est ... nous pouvons dire que nous sommes rentrés dans la période de l'année où seuls des bons plats chauds à base de pommes de terre et de fromage sont capables d'éviter de nous faire tomber dans la dépression et de nous faire accepter plus facilement qu'il fasse nuit à 17h30 .... trop dur ...

C'est pour cela qu'aujourd'hui je vous propose ma recette de l'incroyable, la succulente, la merveilleuse Tartiflette !!!!

Régalez-vous !


Que faut-il mettre dans ma tartiflette ?(les proportions à votre convenance)

- un reblochon
- des pommes de terre 
- des lardons nature
- de la crème fraîche 
- un ou deux gros oignons
- de l'ail
- du poivre


La recette 

  • Épluchez les pommes de terre, les couper en morceaux à peu près de même taille et les faire cuire à la vapeur pendant 30 minutes.
  • Pendant ce temps, épluchez et émincez finement les oignons et coupez l'ail en tout petit cubes. 
  • Faites revenir les lardons dans une poêle avec un filet d'huile d'olive et lorsqu'ils commencent à prendre une jolie couleur dorée y ajouter les oignons et l'ail.
  • Mélangez jusqu'à faire fondre les oignons (ils rétrécissent et deviennent translucides).
  • Ajoutez de la crème fraîche et poivrez légèrement et laissez mijoter quelques minutes en remuant de temps en temps.
  • Disposez les pommes de terre dans un plat à gratin.
  • Versez dessus la préparation à base de crème fraîche, de lardons et d'oignons.
  • Coupez le reblochon en deux puis chaque moitié encore en deux dans l'épaisseur. Disposez le fromage sur les pommes de terre.
  • Enfournez le plat assez haut dans le four préchauffé à 230°C pendant environ 15 minutes. 
  • Sortez le plat du four lorsque la coloration du fromage vous plait.



Attention !!! Warning !!!


On fait très attention avant de déguster même si l'odeur est incroyable 
sinon brûlure garanti !!!
(Croyez en ma douloureuse expérience de gourmande)


A table !!!

Sab




mardi 28 octobre 2014

Halloween : Un cercueil surprise :-)

Bonjour, bonjour,

Enfin le dessert pour notre repas d'Halloween !!!
Encore une fois très simple à réaliser et sacrément gourmand.



Il vous faudra un gâteau au chocolat type quatre-quart (moi j'ai acheté un gâteau brossard tout fait). 
Coupez le en 3 ou 4 parts identiques. 
Coupez 2 angles de chaque rectangle obtenus en biais pour essayer de former un cercueil. Coupez chaque cercueil en deux dans le sens de la hauteur avec la partie du haut un peu plus fine (couvercle du cercueil). 
Creusez légèrement à l'aide d'un couteau et d'une petite cuillère la partie du bas et déposez dans le petit trou ainsi formé des bonbons.
Refermez le "cercueil". 
Faites fondre du chocolat noir et du beurre pour l'utiliser comme nappage.
J'ai utilisé de la pâte d'amande pour faire la croix blanche sur le dessus du cercueil.

Dessert très rapide et très rigolo à faire. Je l'ai servi avec de la bonne crème anglaise.



A vos cercueils chocolatés ....

Sab


dimanche 26 octobre 2014

Halloween : Cervelle de spaghettis .... beurk

Coucou les amis,

un autre petit plat très facile à concocter pour Halloween ...
Je me suis éclatée en colorant des spaghettis et en créant des boulettes de viande pour qu'elles ressemblent à des yeux ... beurk ... beurk ... beurk
Et au final je trouve ça plutôt pas mal et rigolo !!!


J'ai utilisé du colorant rouge dans l'eau de cuisson des pâtes (à vous d'ajuster la quantité de colorant).
J'ai confectionné des boulettes de viande hachée avec un peu de concentré de tomate. J'ai fait un petit trou sur le dessus pour y mettre un petit morceau de mozzarella (pour le blanc de l’œil) et un petit bout d'olive noire (pour le noir de l’œil). Un tour au four pour la cuisson et le tour est joué :


Ma fille n'a jamais autant aimé manger des spaghettis.
A vos idées dégoûtantes ...

Halloweenement
Sab


mardi 21 octobre 2014

Poulet au curry

Ce soir je vous propose un petit voyage culinaire au cœur de l'Asie, en vous révélant ma recette de poulet au curry. Simple et rapide à réaliser, à l'aide d'un wok (ou d'une sauteuse), elle reprend notamment le mélange curry/lait de coco de mon velouté de carottes,  présenté il y'a une quinzaine de jours. Mais quand on aime....
 
 
 
Ingrédients pour 2 personnes :
  • 150 à 200g d'aiguillettes de poulet (ou deux escalopes fermières)
  • 1 poivron rouge
  • 20cl de lait de coco (non sucré)
  • 3 à 4 c.à.s de sauce Nuoc Mam
  • 3 à 4 c.à.s de curry jaune en poudre
  • De la coriandre
  • 1 pincée de piment d'espelette
  • sel et poivre du moulin
 
1) Dans un grand bol, versez la sauce Nuoc Mam et le curry. Parsemez d'une pincée de piment d'Espelette, d'un peu de coriandre, d'une pointe de sel et de quelques tours de poivre du moulin. Mélangez la préparation afin d'obtenir une marinade uniforme.
Découpez le poulet en petits morceaux et disposez les dans le bol. Malaxez l'ensemble afin de bien répartir la préparation. Réserver environ une heure au frais.
 
2) Faites cuire le poulet, dans un wok préalablement chauffé avec un peu d'huile d'olive. Coupez le poivron en fines lamelles. Une fois la viande à point, ajoutez le poivron et faire revenir 3-4mn. Versez le lait de coco et laissez mijoter quelques minutes (le temps que le poivron devienne fondant). Rectifiez l'assaisonnement (curry, Nuoc Mam, poivre...) si besoin. Servez avec un peu de riz basmati.
 
Si vous présentez à l'assiette, saupoudrez d'une petite poignée de cacahuètes concassées (non salées), effet garanti! A vous de jouer!
 
Amicalement
Sam

jeudi 16 octobre 2014

Le gâteau marbré

Rien de tel que les grands classiques pour ravir les papilles des enfants (et des grands)! Madeleines, gâteaux au yaourt, quatre-quarts...autant de souvenirs d'enfance qui embaument délicatement la pièce pendant la cuisson. Vous voyez ce que je veux dire?
 
 

Et comme il n'y a pas d'âge pour se faire plaisir, il y'a quelques jours, j'ai ressorti le gâteau marbré du placard, voici la recette (je crois qu'à l'origine elle vient d'un livre édité par une célèbre marque de boite en plasique vendues en réunion) que j'ai utilisée :
 
 
Ingrédients:
  • 250 gr de farine
  • 200 gr de sucre
  • 1 sachet de levure
  • 125 gr de beurre
  • 4 ou 5 œufs (selon la taille)
  • 100 gr de chocolat noir à patisser
  • de la vanille liquide (de préférence) ou du sucre vanilé (2 sachets)

Les étapes à respecter pour la cuisson :
  1. ¼  d’h à 100° (thermostat 3)
  2. ¼ d’h à 150° (thermostat 5)
  3. ¼ d’h à 200° (thermostat 6)

Faites fondre le beurre au micro-onde, puis travaillez-le avec le sucre. Ajoutez les œufs (vous pouvez isoler les blancs afin de les monter en neige, moi je ne l'ai pas fait), la farine et la levure. Mélangez délicatement la pâte afin d'obtenir un mélange lisse et bien homogène. (Si vous avez choisi de monter les blancs incorporez-les à cette étape)

Séparez la préparation en deux parts égales, afin de les arômatiser :
  1. Dans la première versez de la vanille liquide (ou en poudre)
  2. Dans l’autre le chocolat préalablement fondu
Liez bien les arômes dans chaque portion, afin qu'ils se répartissent équitablement.
Prenez un moule à manqué (ou à cake) et versez une couche à la vanille, une couche au chocolat, une couche vanille, une couche chocolat, etc...en essyant de les faire régulières! Et enfin enfournez!

 
 
Bon goûter :-)
Amicalement
Sam

mercredi 15 octobre 2014

Halloween : Une araignée dans l’œuf ?!


Bonjour à tous,

pour continuer dans les préparatifs du repas d'Halloween, je vous propose aujourd'hui une petite entrée assez rigolote et simple à réaliser et tout aussi bonne : 


Il faudra :

- des œufs
- du thon entier en boîte
- de la mayonnaise
- des olives noires dénoyautées pour faire les araignées .... Grrrr ......

  • Faites cuire vos œufs pour en faire des œufs durs
  • Pendant ce temps là confectionnez vos araignées : coupez les olives noires en deux. Une des moitié servira pour faire le corps de l'araignée. Coupez l'autre moitié en six pour faire les pattes.
  • Coupez vos œufs en deux dans le sens de la hauteur et récupérez les jaunes.
  • Dans un saladier mettre les jaunes d'œufs, le thon et la mayonnaise et écrasez le tout avec une fourchette.
  • Mettre de ce mélange dans les blancs d’œuf en laissant dépasser un peu.
  • Disposez vos morceaux d'olive dessus et essayez de former les araignées.

Et voilà !
Vos petites araignées feront fureur en entrée accompagnées d'une salade verte ou en mises en bouche dégoûtantes à l'apéro.

Amicalement.

Sab



Cuisson d'un œuf dur


L’œuf dur et l’œuf mayonnaise en particulier est un grand classique de la cuisine française.
Indémodable même s'il est de plus en plus difficile à trouver dans les bistrots parisiens, il est parfait en salade, à l'apéro ou à l'occasion d'un picnic.
Pas si facile à cuire, l’œuf dur doit être à température parfaite pour ne pas avoir un jaune trop sec mais surtout pas mollet. Comme souvent en cuisine le temps sera donc votre allié le plus précieux.



Pour cuire un œuf dur il faut le faire bouillir avec sa coquille pendant 10 minutes en moyenne dans de l'eau salée avec un peu de vinaigre. Pensez à bien les refroidir sous un jet d'eau froide après la cuisson (pour stopper la cuisson).
Le temps de cuisson pourra varier de 8 à 11 minutes en fonction de la taille de l’œuf et/ou s'il sort du frigo ou non. 







Source : www.tempsdecuisson.net

dimanche 12 octobre 2014

Cook, DIY and co sur Facebook


Coucou la compagnie,

Petit message ce matin pour vous signaler que nous avons aussi une page sur Facebook .... Venez nous rendre visite et bien sûr on aime notre page 

...A très bientôt amis blogueurs et facebookiens ...




Sab et Sam

Pizza à la confiture d'oignons, crème de roquefort et coppa


Bonjour à tous,

cette recette de pizza est tirée d'un livre* de cuisine offert par ma maman et que je regarde souvent car j'y trouve des recettes de base mais aussi des recettes très surprenantes comme celle qui suit.
Le mélange des ingrédients peut paraître bizarre (c'est ça qui m'a plu) mais je peux vous garantir que c'est un délice si on aime bien sûr le "sucré salé"...


Ingrédients :

- 1 pâte à pizza
- 150 g de roquefort
- une douzaine de tranches de coppa
- 3 gros oignons jaunes
- 10 cl de crème de cassis 
- 20 cl de vin rouge
- 15 cl de crème fraîche liquide
- 1 cuill. à soupe de cassonade (3 cuillères si vous n'avez pas de crème de cassis)
- Beurre (environ 50 g)
- Sel et poivre

-----------------------------

Prévoyez la préparation au moins 1 h 30 avant la cuisson de la pizza car il faut un certain de temps de repos pour la crème de roquefort.

La confiture d'oignons :
  • Épluchez les oignons et coupez les en fines rondelles.
  • Faites les revenir dans une grande poêle avec du beurre jusqu'à ce qu'ils aient fondu.
  • Ajoutez alors la cassonade et poursuivez la cuisson afin de les faire un peu caraméliser.
  • Pour terminer versez le vin rouge, la crème de cassis et laissez cuire à feu doux jusqu’à complète évaporation du liquide. Salez et poivrez.

La crème de roquefort :
  • Pendant la fin de cuisson des oignons, coupez le roquefort en petits morceaux dans une casserole. 
  • Ajoutez la crème fraîche et portez à ébullition. Mélangez de temps en temps avec un fouet jusqu'à ce que le fromage est complètement fondu.
  • Versez la préparation dans un bol et laisser reposer au moins 1 heure au réfrigérateur pour qu'elle fige.


Préchauffez votre four à 200°C.
Étalez votre pâte à pizza sur la plaque du four sur du papier sulfurisé.
Couvrez de confiture d'oignons et de crème de roquefort.






Enfournez à mi-hauteur pendant environ 20 minutes, jusqu'à ce que la crème gratine.





Sortez la pizza du four et répartissez la coppa avant de servir.

Miam !

Cela reste très sucré/salé alors je vous laisse tester le dosage de sucre et de crème de cassis mais ces proportions sont pour moins le bon juste milieu ;-)
Comme d'habitude, notre meilleur accompagnement "anti-culpabilité" pour ce genre de recette reste : la salade verte !

A vos pizzas gourmandes ...

Sab



* Source : Les recettes de base Tomawak Editions

vendredi 10 octobre 2014

Halloween : Saucisses sanglantes


Halloween approche et c'est avec amusement que je vous propose aujourd'hui une petite recette pour fabriquer des doigts tranchés pour l'apéritif ....

Cela marche à tous les coups que ce soit pour les petits ou les grands enfants.
Et vous pouvez même les préparer avec vos enfants.

Pour réaliser quelques doigts il vous faudra :

- de la pâte feuilletée
- des saucisses de Strasbourg ou Knakis
- des amandes entières émondées (pour les ongles)
- 1 jaune d'oeuf battu
- du ketchup (pour le sang !)




  • Préchauffez votre four à 200 °C.
  • Coupez les saucisses et coupez la pâte feuilletée en petits rectangles avec une longueur légèrement plus grande que celle des moitiés de saucisses et une largeur égale au diamètre des saucisses (j'espère être assez clair dans mes explications ).
  • Enroulez les moitiés de saucisses dans les rectangles de pâte et bien fermer.
  • Enfoncez une amande au bout de chaque doigt pour former les ongles.
  • Tracez deux traits avec un couteau dans le sens de la largeur pour essayer de définir les phalanges. 
  • Badigeonnez vos doigts de jaune d’œuf pour une jolie couleur dorée après cuisson.
  • Enfournez à mi-hauteur pendant environ 20 minutes.
  • Disposez les doigts dans un plat et versez ça et là du ketchup pour simuler du sang.

C'est vraiment très simple à faire et c'est bon ;-) 

Halloweenement ...

Sab



jeudi 9 octobre 2014

Velouté de carottes au curry et lait de coco

L'humidité de ces derniers jours, rien de tel pour chopper un bon gros rhume! Quoi de mieux pour se requinquer qu'une bonne soupe maison? (et au moins on sait ce qu'il y'a dedans!). Après avoir ouvert placards et frigo pour trouver les ingrédients pour me concocter ma potion magique...C'est décidé, ce soir, elle sera parfumée à la carotte, au curry et au lait de coco...
 
 
Ingrédients pour 1l à 1.5l de velouté :
  • 1 oignon
  • 5 carottes
  • 4 pommes de terres moyennes
  • 20 cl de lait de coco
  • 4 à 5 cuillères à soupe de curry jaune en poudre
  • 1l d'eau
  • un peu d'huile d'olive
  • Sel et poivre du moulin
Faites chauffer un peu d'huile d'olive dans un faitout, et revenir l'oignon préalablement coupé en fines lamelles. Epluchez carottes et pommes de terre, puis coupez les en dés.
 
Ajoutez les légumes dans le récipient, mélangez pendant quelques minutes à feu moyen.
Versez l'eau, couvrez et laissez mijoter pendant 20 à 25mn (pour tester la cuisson des légumes prenez une lame de couteau, si elle s'enfonce facilement, c'est prêt!)
 
Mixez la préparation et incorporez le lait de coco. Assaisonnez à l'aide du curry, salez et poivrez. Touillez bien afin d'obtenir un mélange homogène et rectifiez l'assaisonnement si besoin. Vous pouvez également ajoutez quelques brins de coriandre en début de cuisson.
Attention c'est chaud!
 
Bonne dégustation
Sam

lundi 6 octobre 2014

Pommes de terre façon "boulangère"


Bonjour à tous,

j'ai reçu des amis à la maison un midi le weekend dernier et même si le soleil était encore de la partie, j'avais envie d'un plat chaud et bien consistant. J'ai donc fouiné dans un de mes bouquins* de cuisine et j'y ai dégoté la recette qui suit.
(Petit conseil : si vous utilisez les proportions de PDT et d'oignons indiquées ci-dessous, munissez vous d'un très grand plat à gratin)



Ingrédients (pour 6 personnes):

- 1,5 kg de pommes de terre (charlotte ou roseval)
- 4 gros oignons ou 6 petits
- 2 branches de thym
- quelques feuilles de laurier
- 25 cl de vin blanc sec
- 30 cl de bouillon de volaille
- du beurre
- sel et poivre

------------------------------

  • Préchauffez votre four à 190°C. 
  • Épluchez et émincez les pommes de terre et les oignons en fines tranches (J'ai utilisé une mandoline mais attention aux doigts).
  • Ajoutez le thym et le laurier. Salez et poivrez. Bien mélanger le tout.
  • Beurrez votre plat à gratin et versez y le ménage de pommes de terre et d'oignons. Ajoutez le vin et le bouillon.

  • Enveloppez complètement le plat de papier sulfurisé et enfournez à mi-hauteur pendant 45 minutes.
  • Retirez le papier et poursuivez la cuisson pendant encore 35 minutes. Laissez reposer le gratin au moins 15 minutes dans le four.


Bonne dégustation !

Je l'ai servie avec du confit de canard et accompagné avec un bon petit bordeaux. Rien de tel pour vous réchauffer un dimanche midi automnal ;-)

Amicalement.

Sab


* Source : Les recettes de base Tomawak Editions

jeudi 25 septembre 2014

Tarte fourme d'Ambert, endives et noix

Youhou !

Le Salon du blog culinaire n'a jamais été aussi proche c'est pour cela que j'ai ressortie une des stars du salon, j'ai nommé : La fourme d'Ambert. Un délice, un régal, une pure merveille ... bref ...
J'ai dégusté la recette qui suit au salon du blog culinaire l'année dernière et je ne m'en suis toujours pas remise. C'est Laeticia qui nous l'avait cuisiné sur place et j'étais à peine rentrée du salon que je m'étais précipitée sur son blog afin d'y retrouver cette tarte qui m'avait tant remplie de bonheur :
On s'en lèche les doigts et plus encore !!!




Ingrédients (tarte n°2 de Laeticia)

- 2 endives
- 150 g de Fourme d'Ambert (on n'hésite pas !)
- 50 g de beurre (on n'hésite pas non plus !)
- 1 pâte feuilletée
- 1 grosse poignée de noix
- 1 cuil. à soupe de cassonade


---------------------
  • Préchauffez votre four à 180°.
  • Lavez les endives, coupez-les en deux, enlevez le cœur puis émincez-les finement.
  • Coupez la fourme et le beurre en petits cubes.

  • Étalez la pâte feuilletée sur du papier sulfurisé sur votre plaque de four. Piquez-la légèrement avec une fourchette.
  • Disposez dessus les endives émincées, la fourme et le beurre. 
  • Parsemez les noix et saupoudrez de cassonade.



  • Mettre au four 20 à 25 minutes et dégustez chaud.


Que de promesses !

Bon ok ... ce n'est pas très light mais en la dégustant avec une salade verte on culpabilise moins hihihihihi !
Promis, vous vous servirez une autre part !

Hummmm ......


Sab


Bagel au bacon et pesto rosso

Pas le temps de cuisiner? L'envie vous démange d'appeler Rabbit Sushi ou Planet Pizza? C'est ce qui m'arrive souvent le soir après une séance de sport, et dans ces cas-là mon meilleur ami s'appelle le bagel (vous savez les p'tits pains ronds, très à la mode en ce moment, ceux avec un trou au milieu). J'ouvre le frigo, je fais travailler mon imagination, 5 mn de préparation et hop c'est prêt!
 
 
Je n'ai pas encore testé la fabrication maison de ces petits pains j'avoue, si quelqu'un a une recette je suis preneuse! Par contre, j'ai un véritable coup de cœur pour une marque trouvée au rayon boulangerie de mon supermarché : "Authentic Bagel" (à priori diffusée uniquement en Ile de France pour le moment). Ils sont bons (bonne composition et bonne texture), bien frais (DLC courte), et se déclinent en plusieurs saveurs (multicéréales, pavot, sésame et oignons).
 
Ingrédients pour 1 bagel :
- 1 pain bagel
- 2 tranches d'emmental (pour sandwich), ou du cheddar en lamelles
- 2 tranches de bacon
- du pesto rosso
- une petite poignée de mâche
- de la crème de balsamique
 
Faîtes revenir le bacon dans une poêle antiadhésive bien chaude (environ 30 sec. de chaque côté).
 
Coupez le pain en deux et passez le 2-3 mn au grille-pain (pour le rendre croustillant à l'extérieur et moelleux à l'intérieur).
 
Badigeonnez les deux faces intérieures de pesto (pour la quantité c'est vous qui voyez! Il faut en mettre suffisement quand même pour colmater l'ensemble!). Placez quelques feuilles de mâche sur la partie inférieure du bagel. Déposez un premier morceau de fromage sur la salade, ajoutez le bacon puis la seconde tranche d'emmental.
 
Recouvrez du reste de mâche et versez un filet de crème balsamique sur la salade. Refermez votre sandwich en déposant le couvercle du bagel . Prenez un plateau, un fruit frais, un yaourt, et profitez!
 
Amicalement
Sandrine

mercredi 10 septembre 2014

Tarte aux abricots et à la crème d'amande

La rentrée est arrivée bien vite, une bonne raison pour se consoler en dégustant les derniers fruits d'été! Il reste encore quelques abricots sur les étales, alors on en profite pour les déposer sur une pâte à tarte, et les agrémenter d'une bonne crème d'amande. J'avoue, sûrement la dernière du genre pour cette année, mais ayant trouvé le bon dosage pour la crème d'amande, j'avais envie de vous le faire partager!
 
 
 
Ingrédients:
  • 1 pâte brisée
  • 500g d'abricots mûrs à point
  • 1 œuf
  • 10 cl de crème liquide
  • 70g de sucre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 5 belles cuillères à soupe d'amandes en poudre
 
Préchauffez votre four à 180°c (cuisson: 30 à 40 mn)
 
Déroulez la pâte et disposez la dans un plat à tarte. Découpez les abricots en quartiers (ou en deux s'ils sont de petit calibre), et disposez les en rosace.
 
 
Dans un bol, battez l'œuf en omelette. Ajoutez la crème, le sucre et le sachet de sucre vanillé. Une fois le mélange bien homogène, procédez de même avec la poudre d'amande. Versez la préparation sur les abricots et enfournez.
 
30 à 40 mn de cuisson, selon le four
Laissez refroidir et dégustez.
 
Pour une déco un peu plus sophistiquée, n'hésitez pas à parsemer la tarte, de pistaches ou d'amandes effilées avant la cuisson. Cette crème devrait également bien convenir pour une version aux poires.
 
Amicalement
Sam

mercredi 20 août 2014

Salade de chou à la vendéenne

Une dernière escapade à l'ouest (pour le moment, j'ai encore quelques produits locaux à vous présenter, mais chaque chose en son temps!), avec une entrée à base de chou blanc. En Vendée, il ne finit pas en choucroute (sauf éventuellement en version "de la mer"), on le prépare principalement cru et en salade. 
 
 Ingrédients pour 4 personnes:
  • un chou blanc de taille moyenne (voire un demi)
  • 4 tranches de jambon de Vendée, crues, plus ou moins épaisses.
  • 70 à 100g de comté (100g pour les gourmands comme moi!)
  • une grosse poignée de raisins secs
  • 3 c.s. d'huile d'olive
  • 1 c.s. de vinaigre de vin
  • Sel et poivre du moulin
 
Émincez le chou en fines lamelles, versez l'huile et le vinaigre. Salez, poivrez et mélangez.
 
Coupez le comté en cubes et le jambon en petits morceaux, et disposez-les sur le chou. Ajoutez le raisin sec et mêlez l'ensemble. Rectifiez l'assaisonnement si besoin et réservez au frais (Personnellement je n'aime pas les crudités "baignant" dans la vinaigrette!).
 
Le chou s'imprégnant de la sauce, cette salade est encore meilleure le lendemain. Si vous le souhaitez, vous pouvez remplacer le jambon par des lardons et/ou le comté par de l'emmental.
 
Simplement bon.
Sam

vendredi 15 août 2014

Moules marinières (et autres variantes)

Continuons notre balade culinaire sur la côte atlantique, avec un de mes plaisirs de l'été, les moules! De préférence de bouchot, dégusté en terrasse au bord d'un port, en famille ou entre amis, c'est un plat convivial qui me rappelle l'été et les vacances! Il tombe à pique vu le temps maussade sur une bonne partie de la France ces quinze derniers  jours.
 
Oublions la météo, et plongeons dans la grande bleue avec les classiques moules marinières (encore une recette empruntée à ma maman!):
 
 
Ingrédients pour 4 personnes :
  • 2kg de moules (environ 500g par personne)
  • une gousse d'ail
  • une belle échalote
  • un bouquet garni
  • un verre de vin blanc sec
  • du poivre
  • du beurre
Dans un faitout, faîtes revenir dans du beurre, l'échalote et la gousse d'ail. Rajoutez le verre de vin blanc, le bouquet garni et poivrez. Amenez à ébullition.
Ajoutez les moules nettoyées (moules de bouchot, j'insiste ce sont de loin les meilleures! Je les choisis en général en provenance de Vendée ou de la baie du Mont-Saint-Michel), et couvrez. Stoppez la cuisson dès que les moules sont ouvertes.

Retirez-les du faitout, et gardez-les au chaud dans un plat. Rajoutez de la crème fraîche dans le jus de cuisson et versez-le sur les moules.

Servez-les bien évidement comme dans le nord et en Belgique, avec une portion de frites!
Et bon appétit bien sûr!
 
Sam
 
 
Variantes :
  1. Rajoutez du roquefort, du curry, ou du boursin cuisine ail et fines herbes dans la sauce.
  2. Pour une version "à la charentaise", optez pour le cognac (à la place du vin blanc) et des lardons!
  3. Utilisez vos restes de moules pour faire des moules à la mie de pain (recette vendéenne, un article dédié prochainement):  enlevez un coquille. Hachez de la mie de pain, avec de l'ail et du persil. Mettez les moules dans une boite (avec couvercle) et rajoutez la préparation. Posez un couvercle sur le récipent et secouez pour qu'elle se répartisse dans les coquilles. Passez le tout à la poêle dans un mélange d'huile et de beurre. Un pur délice!